type:rider

Type rider sur tablette

Publié le Mis à jour le

TypeRider_Multiplatforms

Après avoir testé la version web, j’ai essayé la version iPad. Cette version tablette ou smartphone est téléchargeable sur l’App Store pour 2, 69 €, ou pour les systèmes Android à 0,89 € sur Google play.

Pour contrôler les 2 points typographiques, vous avez trois possibilités :

  • par des boutons apparaissant sur l’écran,
  • intuitivement en touchant les deux coins inférieurs de la tablette,
  • vous pouvez également, utiliser les possibilités physiques de la tablette grâce aux accéléromètres de celle-ci. Vous la penchez à gauche pour aller en arrière et à droite pour avancer, un bouton vous permet de sauter.Personnellement, j’ai préféré ce mode, à mon avis plus intuitif.

Sur tablette, le jeu est tout aussi réuType_Rider-02ssi et même encore plus intense du fait que vous accédez à beaucoup plus de niveaux que sur la version en ligne. Vous avez aussi de multiples possibilités de bonus et un niveau caché. Comme dans tout jeu au fur et à mesure que vous progressez dans les niveaux les difficultés augmentent, et vous êtes quelquefois contraint de revenir sur vos pas, pour ramasser des lettres que vous n’avez pas pu attraper lors de votre premier passage.
Sur tablette, les pages des livres dont vous avez débloqué la lecture en attrapant des gemmes (*) peuvent être lues plus confortablement en occupant pleinement l’écran.

En conclusion après avoir essayé la version web, cette version tablette confirme les excellentes impressions précédentes. Je conseille à tous d’essayer Type rider.

Un seul regret, qu’il ne soit pas possible de s’identifier en tant que joueur pour pouvoir commencer à jouer sur le web et continuer sur tablette, ou jouer à plusieurs sur la même tablette.

Publicités

Type:Rider un web-doc jeu pour découvrir l’univers de la typographie.

Publié le Mis à jour le

typeridr

Qu’évoque pour vous Gothic, Garamond, Helvética, Futura… Certainement, pour beaucoup d’entre vous, des noms de polices de caractères que l’on utilise tous les jours sur l’ordinateur. Mais savez-vous quand et par qui elles ont été créées ? J’avoue que je ne m’étais jamais vraiment posé la question. Eh bien pour répondre à ce genre d’interrogations il existe un web-documentaire génial : type rider.

Ce web doc a la forme d’un jeu assez addictif. Je reprends la phrase de présentation du jeu sur arte.tv : » découvrez l’Histoire de la typographie à travers une aventure onirique aux musiques et graphismes époustouflants ! »

C’est vraiment ça. Des décors (arrière-ptyperider2lan) splendides qui jouent avec les effets de lumière, une conception sonore extrêmement bien faite qui mêle une musique d’ambiance et des bruitages en rapport avec votre phase de jeu. On est vraiment dans l’atmosphère du jeu affiché à l’écran. Au début de la partie, il est conseillé de mettre un casque audio pour profiter pleinement de cette ambiance, je le recommande vivement, avec le casque c’est réellement une autre atmosphère. Les paramètres de niveau sonore et de mixage sont réglables dans les préférences.

Le jeu consiste à emmener 2 points typographiques à travers différents labyrinthes et embûches pour, en fin de parcours, retrouver le 3éme point blanc qui vous permet d’accéder à un niveau supérieur. Pour vous déplacer, vous pouvez faire rouler les points, les faire sauter, ou pousser des objets pour éviter le feu, le métal en fusion, les ronces, et autres pièges. Si malheureusement vous ne franchissez pas l’obstacle, vous reprenez à peu près au même niveau, et la partie continue.

Mais pour tout jeu, il existe un but, ici chauvetil vous faut récolter les 26 lettres de l’alphabet, et des astérisques disséminés dans le parcours. À chaque fois que vous réussissez à capturer l’un de ces astérisques, vous arrivez à la partie documentaire de web-doc ou jeu documentaire. En effet, vous pouvez accéder à un document expliquant une étape de la typographie. Par exemple au tout premier niveau dans le livre des origines la première page est consacrée à la peinture rupestre. On vous explique que les plus anciennes peintures connues , celles de la grotte Chauvet, ont été réalisées entre 30.000 et 32.000 ans av. J.-C. . Vous découvrez les techniques vraisemblablement utilisés par nos lointains ancêtres pour partager leur vision du monde.

Des points négatifs ? J’en vois peu, il manque quand même la possibilité de mettre le jeu plein écran, lorsqu’on l’utilise sur un ordinateur avec le navigateur web. J’ai eu un plantage une fois, à ce moment, j’ai eu la boucle musicale de la phase de jeu qui se répétait sans cesse même après avoir quitté le navigateur, la seule solution trouvée est de redémarrer l’ordinateur.
La compatibilité du jeu avec l’ADSL bas débit est totale, puisque le jeu est entièrement chargé avant l’utilisation. C’est un peu plus long à télécharger via mes 512Kb/s que sur de la fibre à 1 Gb/s, mais c’est tout.

Je n’ai essayé, pour le moment, le jeu, que dans sa version gratuite visible sur tout navigateur web grâce à un plug-in. Dans cette version on n’a pas accès à tous les niveaux et à tous les trophées. Mais le jeu continue sur les plates formes iOS (iPhone et iPad) et Androïd.

Mais, le jeu ne s’arrête pas là, sur Facebook vous avez un « social game » qui vous permet de créer vos propres niveaux, de les partager avec vos amis, ou de jouer avec le niveau créé par d’autres membres du réseau social. Et pour abandonner un moment votre ordi, smartphone ou tablette sans abandonner type rider, une installation ludique et interactive vous permet de faire cheminer les 2 points sur un tableau avec des lettres magnétiques.

Avec l’expérience Type rider vous ne choisirez plus vos polices « par défaut ».

Type rider est excellent, et n’oubliez pas, comme on vous le conseille mettez un casque audio pour vous immerger dans le jeu avec toutes ses ambiances sonores, au passage bravo pour ce travail sur la conception sonore, ou sound design pour parler moderne.

un article sur le jeu d’après jeuxvideo.com

http://www.jeuxvideo.com/articles/0001/00019026-type-rider-test.htm