Alma une enfant de la violence

Publié le

Alma

Réalisation: Miquel Dewever-Plana et Isabelle Fougère

production : ARTE, UPIAN, VU’

en partenariat avec: taz.die tageszeitung, France Info, Télérama, Rue 89

lien : http://alma.arte.tv/fr/

Le Guatemala ? J’imagine que pour la plupart d’entre vous, comme pour moi, on pense à un pays d’Amérique centrale avec une culture issue des Indiens précolombiens et des plages de sable blanc sur lesquelles on peut profiter du soleil des caraïbes. Le Guatemala c’est certainement en partie cela, mais en regardant Alma une enfant de la violence, vous n’allez plus vraiment avoir envie d’aller vous prélasser sur les plages de ce pays.

Alma va vous raconter l’envers du décor. Elle a appartenu pendant 5 ans à l’un des gangs les plus violents. Un témoignage unique, dans lequel les mots de la jeune femme
ouvrent sur les images de ses souvenirs, du quotidien du Guatemala
et de l’intérieur des gangs.

Alma est cadrée en plan moyen, elle vous regarde et commence son récit. Elle explique, qu’a 15 ans, elle veut entrer dans un gang. On découvre avec les modules documentaires de cet excellent web-doc que les enfants des bidonvilles côtoient les gangs depuis leur plus tendre jeunesse, et sont pour eux un modèle. Elle continue son récit en racontant qu’elle rentre dans une maison où ces compagnons sont en train de violer une femme, elle regarde. Ses compagnons lui demandent de tuer cette jeune femme, elle s’exécute et vous raconte en détail comment elle s’y prend, malgré les supplications de la victime. Inutile de vous dire que c’est assez dur à entendre. Elle poursuit, elle doit maintenant passer l’épreuve pour devenir membre du gang. En tant que fille, elle a deux choix : soit être violée collectivement par ses futurs compagnons, soit passer l’épreuve des garçons, qui consiste à être bastonné pendant plusieurs minutes par ces mêmes futurs compagnons. Elle choisit d’être bastonnée. Et le récit continue…
Ce long entretien de 40 min est très prenant, mais ne constitue pas un web documentaire. La séquence vidéo pourrait être sur You Tube, Daily Motion, Vimeo ou autre plate forme de diffusion vidéo. Mais, à ce film vient se rajouter différentes images d’illustration que vous faites apparaître, pendant qu’Alma parle, en montant votre souris vers le haut de l’écran. À mon avis ça n’apporte pas grand-chose, le récit en plan fixe d’Alma se suffit à lui même. Mais à côté de ce film, vous avez accès à 4 modules qui se présentent comme une sorte de diaporama qui vous aide à comprendre cette violence au Guatemala. Un module vous permet d’en savoir plus sur l’histoire et la géographie du pays, un second vous explique le fonctionnement des gangs, un autre vous apporte des témoignages sur le 2e pays le plus violent du monde, et un dernier vous informe sur les solutions envisagées pour sortir de cette violence et vous donne les liens vers différentes organisations qui essayent d’améliorer la situation.

Je trouve ce web-doc très bien fait, simple, mais efficace, où l’on découvre avec horreur les conditions de vie de nombres de Guatémaltèques.

Et, pour mon propos habituel sur les conditions de visualisations lorsque l’on ne dispose pas du très haut débit, celles-ci demeurent très bonnes. La vidéo rame un peu de temps à autre, mais cela reste acceptable. Quand aux modules complémentaires, ils se présentent sous forme d’images fixes et de textes, cela ne pose donc aucun souci de visualisation même si vous êtes en bas débit.

Ce web-doc se décline également sur Ipad, I phone et tablette Androïd en téléchargeant l’application sur votre store habituel.

Et pour terminer, sachez que quand Alma a voulu sortir de son gang, ses compagnons ont décidé de la tuer, elle en réchappe, mais est aujourd’hui en fauteuil roulant et tente de se reconstruire.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s